Musée de la Fonderie

Industrie (Sciences / Techniques), Objets (Ethnologie), Matériaux  (Tissus / Bois / Métaux / Minéraux / ...…) (Sciences / Techniques), Métiers (Ethnologie)

En 1869, Jules Roussel, ancien Député, propriétaire de la Fonderie d’Orthe, dans la Mayenne, située à trois lieues de tout chemin de fer, fit l’acquisition de Rosières, qui était reliée par un embranchement à la ligne de Bourges à Montluçon.

Léon Dupuis un notable local qui deviendra également maire du village en 1884 dont Jules Roussel avait distingué la belle intelligence et la grande activité, fut celui qu’il désigna dans son testament pour être son successeur et continua avec grand succès l’œuvre de celui-ci, en même temps que le constant effort de sa vie fut d’améliorer le sort des ouvriers. Il mourut en l’année 1912.

Henri Magdelénat qui lui succéda, choisi à son tour par Léon Dupuis, se vit confier la direction de l’Usine dès l’année 1909 : Aussi les habitants de Rosières ont-ils été heureux, en 1934, de célébrer ses 25 années d’administration, années si bien remplies, durant laquelle l’Usine a été complètement transformée et l’outillage modernisé.

L’objectif de ce musée est de faire connaître aux nouvelles générations, le travail d’une fonderie et ici celle des Usines de Rosières connues dans le monde entier.


Place Léon Dupuis
18400 Rosières

02 48 68 90 95


Ouvert le 3ème dimanche du mois de 10h30 à 12h30, les jours de brocante et pendant le marché de Noël du comité des fêtes de Rosières de 10h à 19h.