Musée Arts et Histoire

Peinture (Beaux-Arts), Sculpture (Beaux-Arts)

Nous vous invitons à venir découvrir le musée de Bormes-les-Mimosas situé en bas de la Rue Carnot au sein du village pittoresque caractérisé par son dédale de rues piétonnes étroites bordées de belles végétations.

La vie du musée :

L’âme du bâtiment, un passé étonnant

Construit dans les années 1650, au cœur du village médiéval, cet édifice inscrit à l’inventaire des sites, fut simultanément une salle communale (mairie), une école de garçons, un tribunal et une prison. Le bâtiment est devenu en 1985 le musée actuel. Il est labellisé « Musée de France » depuis 2003.

Une architecture originale, résolument tournée vers le sud et la Méditerranée

À partir du début du XIXème siècle, le musée bénéficie d’améliorations architecturales grâce à GH Pescadère, président de « Sauvegarde du Vieux-Bormes » et ancien élève de Le Corbusier. Ce musée, conçu en pierres de pays, il se distingue par son impressionnant plafond à caissons. Il profite d’une grande luminosité, exposé plein sud, qui permet de mettre en valeur toutes les œuvres exposées sur deux niveaux (salle et hall au rez-de-chaussée, et salle à l’étage).

Atouts des collections (peinture, gravure, sculpture)

Les collections du musée sont constituées d’œuvres datant principalement du XIXe au XXIe siècle. Elles sont fortement liées à l’histoire culturelle et sociale du village et de sa région, par le sujet représenté, l’auteur ou encore la provenance des œuvres. Des artistes-peintres reconnus dans le tissu social et culturel régional : Cross, Van Rysselberghe, Peské, Rivière, Cazin mais aussi des gravures et des sculptures. D’autres peintres sont de renommée internationale, Roberta Gonzalès (épouse de Hans Hartung), Jean-Charles Cazin…

Une actualité renouvelée

Des expositions temporaires sur deux niveaux accueillant des artistes de divers horizons avec des techniques variées

Des expositions sur les collections labellisées proposées sur deux ou trois périodes de l’année

Participation aux événements organisés par le Ministère de la Culture (Nuit des Musées, La Classe, l’Œuvre (mai), Journées du Patrimoine (septembre)

Participation aux événements de la Commune (Mimosalia, Fête médiévale, Festivités de Noël)

Une offre culturelle variée toute l’année

Proposition d’ateliers pédagogiques selon les expositions programmées au musée, selon les programmes scolaires et les besoins des enseignants Des ateliers réalisés par les artistes eux-mêmes (ayant l’expérience pédagogique) afin de proposer une immersion artistique totale soit au sein du musée soit dans les écoles Conférences sur des thèmes variés et d’actualité


Musée Arts et Histoire
103 rue Carnot
83230 Bormes-les-Mimosas

04 94 71 56 60


D'octobre à avril : ouvert du mardi au samedi 10h-12h/14h-17h30, samedi 10h-12h. Mai, juin et septembre : ouvert du mardi au dimanche : 10h-12h30/14h-18h, dimanche 10h-12h30. Juillet et août : ouvert du mardi au dimanche 10h-12h30/15h-19h. Fermé le lundi 1er janvier, 1er mai et le 25 décembre.


Durée de la visite : 45 mn
Entrée : Gratuite


  • Musée de France

Expos temporaires

CAZIN, une famille aux multiples talents

Du 24/10/2020 au 10/01/2021
CAZIN, une famille aux multiples talents

« La peinture s'apprend dans les musées » Pierre-Auguste Renoir (1841 - 1919)

Le Musée Arts et Histoire est heureux de vous convier à une exposition consacrée aux œuvres des Cazin, une famille aux multiples talents. Jean-Charles, son épouse Marie et leur fils Michel ont un style bien reconnaissable. Ces artistes de la fin du XIXe et du début XXe siècles ont très souvent travaillé ensemble, bien que chacun ait eu sa propre carrière.

Jean-Charles Cazin, le patriarche, recompose une atmosphère historique, religieuse, descriptive, avec un accord parfait entre des paysages et des figures expressives. Dans le dessin, Marie et son fils suivent quelque part son style.

Le musée de Bormes possède des dessins sur papier des trois artistes, utilisant tantôt le crayon, le fusain ou encore la sanguine (pigment de couleur rouge terre) et des peintures à l'huile. La pièce maîtresse est "Judith au camp" accompagnée de plusieurs études (un travail plus poussé qu'une esquisse ou un croquis). Selon ses volontés Jean-Charles est enterré à Bormes dans le cimetière de la Chapelle Saint-François. Son épouse Marie a réalisé la grandiose sépulture.

Plusieurs musées de France et personnes passionnées des Cazin, se sont joints à nous pour vous proposer une exposition élaborée.