Fondation du Doute

Art Contemporain (Art Contemporain / Art Moderne), Art Moderne (Art Contemporain / Art Moderne)

Projet imaginé par l'artiste niçois Ben, auteur déjà de l'emblématique Mur des mots installé depuis 1995 dans la cour de l'École d'art et du Conservatoire à Rayonnement Départemental de Blois/Agglopolys, la Fondation du doute accueille les œuvres contemporaines d'une cinquantaine d'artistes, liés de près ou de loin au mouvement Fluxus, né dans les années 1960. Plus de 300 œuvres sont présentées sur 2 étages de collections permanentes.

Il s'agit d'une grande partie de la collection personnelle et historique de Ben, mais aussi des prêts d'œuvres importantes d'artistes et de collectionneurs comme Gino di Maggio, directeur de la Fondation Mudima à Milan ou Caterina Gualco de Gênes en Italie.

Fluxus a posé à lui seul de nombreuses bases de l'art contemporain. Les artistes Fluxus rejettent en effet les pratiques artistiques traditionnelles et ont repoussé les limites des disciplines artistiques afin d'abolir les frontières qui les cloisonnaient. Leur volonté de réintroduire la vie dans l'art les a conduits à produire de nouvelles formes d'expression : le Mail art, l'art vidéo, le happening, le Eat Art, l'Event, l'art-jeu...

Ainsi, la Fondation du doute devient le centre actif d'une histoire de ce mouvement et de ses influences. Ce lieu a pour vocation d'être un centre de projet artistique, un lieu de convivialité, de débats et de diffusion de créations ; un lieu d'actualité artistique avec les programmations du pavillon d'expositions temporaires installé au milieu du cloître, les résidences d'artistes, les événements proposés par le café Le Fluxus.

La découverte de la Fondation du doute se poursuit à travers un parcours artistique dans la ville. L'implantation de 30 questions posées par Ben aux visiteurs de Blois constitue un parcours artistique à part entière, une œuvre en forme de débat, de questionnement, une manière d'interpeller le passant en fonction des lieux où il se trouve. Les 30 réponses, et plus encore, sont à découvrir à la Fondation du doute.               



Fondation du Doute
14 rue de la Paix
41000 Blois

02 54 55 37 40


Basse saison (du 8 février au 7 avril et du 8 novembre au 22 décembre 2019) : collection permanente : du vendredi au dimanche 14h-18h30. Pavillon exposition temporaire : du mercredi au dimanche : 14h-18h30

Moyenne saison (du 10 avril au 30 juin et du 4 septembre au 3 novembre 2019) : collection permanente : du mercredi au dimanche : 14h-18h30. Pavillon exposition temporaire : du mercredi au dimanche : 14h-18h30

Haute saison (du 2 juillet au 1erseptembre 2019) : collection permanente : du mardi au dimanche : 14h-18h30. Pavillon exposition temporaire : du mardi au dimanche : 14h-18h30

Dernier accès aux collections permanentes jusqu'à 18h. Ouvert les jours fériés suivants : 1er et 8 mai, Ascension, 14 juillet, 15 août, 1er novembre.

Café Le Fluxus

Du 8 février au 30 juin et du 4 septembre au 22 décembre 2019 : du mercredi au dimanche 14h-18h30. Du 2 juillet au 1er septembre 2019 : du mardi au dimanche 14h-18h30. 


Durée de la visite : 1h
Entrée : 7,5 €
Tarif réduit : 5,5 € / Tarif 6-17 ans : 3,5 €. Moins de 6 ans gratuit. Possibilité de billets combinés avec le Château Royal de Blois et la Maison de la magie et le Son & Lumière.


  • Visite guidée
  • Accès handicapé total
  • Boutique / Librairie
  • Café
  • Wifi

Expos temporaires

POST-FACTORY — 10 jours de création et d'ateliers participatifs

Du 07/02/2020 au 16/02/2020
POST-FACTORY — 10 jours de création et d'ateliers participatifs

Pendant dix jours, le pavillon devient lieu de production musicale, atelier de création sérigraphique, studio vidéo, espace de projection, espace de rencontres, d'expressions collectives, studio photo, scène de musique...

Entrée libre

Du 7 au 16 février 2020 — Pavillon d'exposition — Fondation du doute. Ouvert de 14h à 20h – Sauf les Samedi 8 février - Vendredi 14 février - Samedi 15 février : 14h - 21h

Une proposition de la Fondation du doute, l’École d’art et le Conservatoire musique-théâtre de Blois/Agglopolys. Avec la collaboration de : Etic école d’Art et de design à Blois

La Factory est l’atelier d’artiste ouvert par Andy Warhol en janvier 1964 à New York ; le groupe The Velvet Underground s’y est produit et le lieu servit à la production d’œuvres Pop Art de l’artiste. La production d’images en est le cœur, images de la célébrité, images sociales, fabrique de mythes, c’était un lieu d’événements permanents : studio de tournage, galerie d’exposition, salle de projection, salle de répétition et salle de concert, boîte de nuit, la « fabrique » fut un lieu bouillonnant. C’est à cette période, aux musiques nées de cette vitalité de création et à la production d’images, que la fabrique mise en place au pavillon d’exposition de la Fondation du doute va rendre hommage à sa manière.

Un lieu ouvert à tous les publics, un lieu de création partagée autant avec les visiteurs qu’avec les élèves du département Musiques actuelles du Conservatoire, les ateliers et les professeurs de l'école d'art, le public de la Fondation du doute. La présence des enseignants et des élèves, tous les jours, fait de cette Post-Factory un atelier-exposition singulier organisé pour les rencontres, un lieu de production immédiate… Après la célèbre fabrique de notoriété que fut celle de Warhol, voici une application, en forme de clin d’œil, des capacités de création de groupes livrés librement à leur imaginaire…